Informations et rendez-vous au 07 62 22 64 48 ou par mail à lesoindelecriture@gmail.com

Quand y avoir recours?

Quand consulter ?

 

La rééducation de l’écriture est indiquée si l’écriture est inconfortable, douloureuse, difficilement lisible, trop lente ou fatigante. Elle permet le réapprentissage (ou l’apprentissage) d’un geste adapté et efficace grâce à une méthode ludique reposant sur un programme personnalisé d’exercices et en aucun cas sur de fastidieuses lignes d’écriture !

 

Des origines diverses

 

 

Bien souvent, les troubles de l'écriture ont pour origine une mauvaise technique (tenue du stylo inadaptée, mauvais choix du stylo et du support, mauvaise posture…).

Les conséquences

 

Elles sont parfois évidentes : illisibilité, manque de soin, lettres mal formées, erreurs fréquentes de recopie (orthographe, oubli de mots…), difficultés à suivre le rythme, lenteur, échec scolaire… Elles peuvent être plus subtiles : fatigue, douleur (main, poignet, bras, épaules), recopie sans compréhension du sens des mots… Quelquefois, elles sont cachées ou inavouées : rejet de l’écriture, baisse de l’estime de soi…

Le manque de soin, d’attention, les faibles résultats, l’échec scolaire sont souvent liés aux troubles de l’écriture !

Un geste d'écriture inadapté peut expliquer de nombreuses erreurs d'orthographe !

 

Chacun peut être concerné

 

 

Les difficultés de l’écriture peuvent survenir à tous les âges de la vie, de la petite enfance au troisième âge.

Ecoliers

Les troubles de l’écriture sont particulièrement visibles durant la période scolaire, car l’écriture est l’outil d’apprentissage et d’évaluation principal de l’enfant, outil qui ne peut être remplacé par l’ordinateur en raison du lien direct entre lecture, écriture et mémorisation.

Si les difficultés d’écriture de votre enfant sont particulièrement visibles, les enseignants ne manqueront pas de vous le faire savoir (l’absence de remarques n’étant cependant pas la garantie d’une écriture correcte) !

Collégiens et lycéens

Des difficultés qui auront pu passer inaperçues à l’école primaire pourront se révéler au collège ou au lycée car il faut écrire davantage et plus vite.

Etudiants

Dans les études supérieures, la vitesse demandée augmentera encore et la lisibilité sera un critère décisif de la réussite aux concours ou examens.

Adultes

A l’âge adulte, beaucoup de raisons peuvent amener à souhaiter écrire correctement (besoin d’être relu, regard des autres, estime de soi).

Séniors

Enfin, à un âge plus avancé, la perte de motricité peut justifier une rééducation de l’écriture, favorisant ainsi un maintien de l’autonomie.

Bien d'autres situations

Dans bien d’autres situations, une rééducation de l’écriture est indiquée : saut du CP, enfants dys…, enfants à haut potentiel, passage à l’ordinateur envisagé, accidents de la vie (AVC…).